Futur centre de santé médical et dentaire Romans-sur-Isère : la pose de la première pierre

Pose de la première pierre au futur centre de santé de Romans-sur Isère

Retours en images sur la pose de la première pierre du tout prochain centre de santé médical et dentaire Oxance, qui sera livré fin d’année 2024.

Le top départ officiel des travaux a été donné en présence des principaux acteurs de ce projet qui permettra, en plein cœur de ville de Romans-sur-Isère, d’apporter des réponses adaptées aux enjeux de santé du territoire.

Une pose de première pierre préfiguratrice d’un bâtiment regroupant une offre de soins coordonnée et complète déployée sur 3 niveaux et plus de 1 000 m².

Cet événement a notamment été l’occasion pour l’un des vice-présidents d’Oxance, Antoine Di Ruzza, de remercier chaleureusement l’engagement à nos côtés :

  • de l’Etat,
  • du Conseil Régional ARA,
  • du Département de la Drôme
  • de la Ville de Romans-sur Isère et de son CCAS

et de saluer l’implication et le professionnalisme de Drôme Aménagement Habitat, maître d’ouvrage délégué

Le centre de santé Paul Paret : Une ambition mutualiste

LE CENTRE DE SANTE PAUL PARET

UNE AMBITION MUTUALISTE

Engagé à faire perdurer les valeurs mutualistes, le centre de santé Paul Paret, de par son fonctionnement spécifique et son ADN, ne cesse de d’agir en faveur de l’accès aux soins pour tous depuis 60 ans. C’est pour cela que nous avons souhaité donner la parole aux professionnels de santé, personnels administratifs et paramédicaux, patients, administrateurs Oxance et Solimut.

Soulignons l’engagement de toutes celles et ceux qui œuvrent depuis 60 ans pour l’accès à la santé de toutes et tous !

 

 

Vidéo : Edouard Granero

 

Célébration des 60 ans du centre de santé polyvalent Paul Paret

LE CENTRE DE SANTE PAUL PARET

UNE OFFRE DE SOINS MUTUALISTE DEPUIS 60 ANS SUR MARSEILLE

En présence d’élus locaux, de partenaires institutionnels et associatifs, de nombreux militants et acteurs mutualistes, une cérémonie s’est déroulée le 25 janvier au sein du centre afin de valoriser l’engagement de toutes celles et ceux qui œuvrent depuis 60 ans pour l’accès à la santé de toutes et tous.

Jean-Paul Benoit, président de la Fédération des Mutuelles de France a exposé l’histoire emblématique du centre, les combats mutualistes qui l’ont émaillée.

Carole Hazé, présidente de Solimut Mutuelle de France, a rappelé le travail commun mené pour l’accès de toutes et tous à la santé, sans discrimination. Présente au sein du centre, Solimut Mutuelle de France développe une activité de complémentaire santé et prévoyance, ainsi que des actions de prévention pour résorber les inégalités de santé.

Nicolas Souveton, président d’Oxance, a souligné la pertinence du modèle mutualiste et l’intérêt du centre de santé Paul Paret pour permettre aux populations des quartiers nord de Marseille de se faire soigner.

A l’occasion de cette cérémonie, une exposition installée de façon pérenne retraçant l’histoire, le fonctionnement et les projets du centre de santé Paul Paret a été présentée.

 

Un peu d’histoire

En 1921, Paul Paret ouvre son cabinet médical au cœur du quartier Saint-Antoine à Marseille. En cette période d’après-guerre, il découvre une population ouvrière meurtrie et laissée pour compte. Dès lors, et pendant quarante ans, le docteur Paret consacre sa vie à soigner et aider les habitants des quartiers nord, peu importe leur situation. À la fin de sa vie, Paul Paret décide de céder sa maison, à une seule condition : que sa propriété devienne un lieu de soins accessible à toutes et tous. L’Union départementale mutualiste des travailleurs des Bouches-du-Rhône (UDMT) se charge d’accomplir les dernières volontés du médecin. En 1963, sa propriété devient un centre de santé. Les habitants bénéficient alors pour la première fois d’une équipe de généralistes et de spécialistes, d’un service de radiologie et d’un laboratoire. La gestion du centre de santé est reprise dans les années 80 par le Grand Conseil de la Mutualité, en continuant de s’inscrire dans le combat mutualiste pour le droit à la santé et l’accès de toutes et tous à des soins de qualité.

Les activités du Grand Conseil de la Mutualité sont reprises par Oxance qui gère depuis le centre de santé polyvalent Paul Paret.

 

Atelier de prévention – Partenariat avec Solimut Mutuelle de France

Partenariat avec Solimut Mutuelle de France dans le cadre de la prévention et de la lutte contre l’obésité chez les enfants

Le 13 septembre, une diététicienne était présente sur notre centre de santé polyvalent de Nîmes afin de présenter le gouter idéal chez les enfants.
Par ailleurs, nos équipes dentaires, ont pu sensibiliser les enfants du centre social à proximité à l’hygiène buccodentaire.
Un évènement réussi durant lequel les sourires furent nombreux !
   
Merci à tous les participants et intervenants.

Oxance vous présente ses meilleurs vœux 2023 !

Oxance vous souhaite une belle année 2023 ! 

Toutes nos équipes vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Qu’elle soit remplie de projets, de joie et de bonheur !

Pour cette année, continuons ensemble pour bâtir un monde plus solidaire.

 

Assemblée Générale – Vendredi 11 Juin 2021

Le Vendredi 11 Juin 2021 s’est tenue l’Assemblée Générale annuelle d’Oxance

L’occasion de retrouver les délégué·e·s en «présentiel» au Novotel Gerland – Musée des Confluences situé à Lyon, et de saluer la mobilisation de nos équipes pendant cette pandémie, mais aussi un moyen de réaffirmer notre volonté de développer notre offre de soins au service des populations

Une Assemblée Générale à laquelle a succédé la tenue d’un Conseil d’Administration qui a reconduit à l’unanimité Nicolas Souveton, à la présidence d’Oxance.

“L’Assemblée Générale du 11 Juin nous a permis de revenir sur le rôle spécifique du mouvement mutualiste pendant cette crise sanitaire qui dure : organisation de la solidarité avec les adhérent·e·s, adaptation permanente pour garantir la continuité des soins, accompagnement des personnes âgées ou handicapées hébergées pour lutter contre l’isolement.

Nous avons pu aussi partager l’ambition que nous portons pour Oxance et plus largement pour l’action sanitaire et sociale du mouvement mutualiste. Dans un contexte de crise croissante de la médecine de premier recours, nous poursuivons le développement de nos centres de santé polyvalents pour construire des solutions, en partenariat avec le mouvement mutualiste et les collectivités locales. Avec tous les acteurs de la Fédération des mutuelles de France (FMF), nous contribuons au développement de l’enseigne mutualiste Écouter Voir pour favoriser l’accès de tou·te·s à des équipements de qualité.

Je remercie tou·te·s les délégué·e·s qui ont participé à nos débats. Je remercie aussi le Conseil d’administration qui m’a renouvelé sa confiance à cette occasion et j’aurais plaisir à continuer de porter cette feuille à porter cette feuille de route ambitieuse.”

Propos recueillis par Nicolas Souveton, Président d’Oxance-Mutuelles de France

 

L’Economie Sociale et Solidaire

ESS : qu’est ce que c’est ?

 

  • L’économie sociale regroupe principalement trois familles : mutuelles, coopératives, associations auxquelles s’ajoutent les “marges” (comité d’entreprise et d’établissement, caisse d’épargne et de prévoyance, organisations culturelles, etc.)
  • L’économie solidaire est, quant à elle, une forme émergente de l’économie sociale axée vers les initiatives de développement local, de réinsertion et de lutte contre l’exclusion.
  • L’économie sociale et solidaire placent donc l’Homme au cœur de leurs préoccupations, que leurs projets soient d’économie marchande ou non-marchande. Elle regroupe donc l’ensemble des structures économiques dont le statut, l’organisation, le fonctionnement et l’activité sont basés sur les principes de la solidarité, de l’équité et de l’utilité sociale.

Les structures de l’ESS inscrivent un projet social au coeur de leurs statuts

Les structures de l’ESS sont représentées dans tous les secteurs d’activité.

Elles ont pour ambition commune de favoriser la création d’emplois dans une perspective d’insertion et/ou réinsertion, ainsi qu’une plus grande cohésion sociale.. Elles reposent toutes sur un projet social qui s’exprime à travers leur activité, les personnes qu’elles emploient, leurs clients et bénéficiaires ou leur mode d’organisation.

 

L’Économie Sociale et Solidaire se résume en trois principes :

  • Un but autre que le profit : L’ESS repose sur un principe de solidarité et d’utilité sociale.
  • Une gestion démocratique de l’entreprise ou de l’association : Le dirigeant est élu démocratiquement et les décisions prises collectivement. Dans une entreprise “normale” le principe est de “une action, une voix” alors que dans une entreprise sociale c’est “une personne, une voix”.
  • Le réinvestissement des profits dans les projets et non leur redistribution aux actionnaires sous forme de dividendes.

 

Elles répondent directement ou indirectement à une multiplicité de besoins sociaux

Quelques exemples de besoins sociaux auxquels peuvent répondre les entreprises sociales : les besoins liés au vieillissement de la population, l’accès au logement, la diffusion des modes de consommation sains et durables, l’accès aux soins et à la santé, la défense de la qualité des emplois, l’accès à l’emploi.

Les entreprises de l’ESS peuvent aussi répondre de manière indirecte à un besoin social : par exemple, un cabinet de conseil coopératif peut accompagner des entreprises d’insertion à développer leur chiffre d’affaires et, sans être en contact direct avec les personnes éloignées de l’emploi, concourir à la viabilité de ces entreprises d’insertion qui auront ainsi un impact fort durable.